Pauline et Florent se sont rencontrés sur les bancs de l'école à Aix-en-Provence : dix ans plus tard, ils posent avec un premier album les bases de mélodies personnelles, ludiques et toujours saillantes. Autodidactes complets, Florent et Pauline ont un rapport intuitif aux harmonies. De leurs pop songs franches et directes, ils ont fait un canevas sur lequel broder leur ressenti. "Nos chansons sont des petits pansements pour l'âme, concèdent en choeur. Nos textes parlent d'amour, de nos espoirs et de nos peurs...Tous ces sujets qui comptent pour nous. Nous essayons de les exprimer avec des mots simples". À l’instar des formations qui les fascinent, telles que les Libertines ou Oasis, leur amitié aura connu des hauts et des bas. De cette relation aussi intime qu’à une époque houleuse, ils ont tiré leur nom de scène : Part Time Friends, « parce que par moments, on ne peut pas faire autrement que de s’écharper, même si au final notre amitié et le groupe sont plus importants que  nos crises éphémères. »

Trois ans après la sortie de leur tube Streets & Stories - qui cumule aujourd'hui plus de 20 Millions de streams, 3 synchros Citroën70 000 airplays - Part-time Friends revient avec "Wedding & Funerals" un nouvel album pop aux mélodies harmonieuses et à l'efficacité infaillible. Enregistrées entre le mythique studio bruxellois ICP et la maison de vacances de Pauline en Corse, leurs chansons ont le goût des grosses productions brit-pop et conservent toutefois le charme du "fait maison"; indie et fragile. Influencés par des artistes tels que Rex Orange County, RobynElliott Smith ou The Strokes, l'album de PTF oscille agréablement entre compositions lumineuses, dynamiques et productions plus mélancoliques. On trouve en effet dans ce troisième opus des chansons solaires et catchy telles que "Même si" (+ 1 Million de streams depuis sa sortie), "Leave it all Behind", "Sacrifice", mais également des titres comme "Sober" ou "Dad" qui nous plongent dans leur intimité, entre souvenirs d'enfance et périodes troubles.